REEBOK

REEBOK

Comme toute marque sportive qui se respecte, Reebok est né sur une piste d’athlétisme. La scène se passe dans le Stade Olympique de Colombes, pendant les JO de Paris en 1924, durant lesquels Joseph William Foster chausse pour la première fois les vedettes internationales prétendantes à l’or olympique. Des années plus tard, alors que sa réputation a largement enjambé la Manche, ses fils décident de donner à l’entreprise familiale un nom faisant
référence à des antilopes sud-africaines, les rheboks, prononcés Reebok en afrikaans. Si la première moitié du
XXème siècle a permis à l’enseigne britannique de poser les bases de son empire, la seconde sera celle de la consécration et de la confirmation de son statut de géant du sport. Basket, hockey, football, Reebok a vu ses produits envahir une grande partie des plus prestigieuses enceintes sportives. Mais son plus grand exploit aura été de conquérir la street au même moment, avec une ribambelle de pompes « classic » devenues mythiques.